Espace membres

Le cheminement de Michel vers la responsabilité d’une Communauté régionale

Michel nous fait part du cheminement qu’il a vécu en participant en tant que coordinateur de la collégialité de sa Communauté régionale, Charentes Périgord. Il en est ensuite devenu le responsable. Michel témoigne des belles choses vécues durant ce temps de construction.

En 2015, l’ancienne Equipe Service de Communauté Régionale avait des difficultés à constituer la relève. Faisant appel au collège des accompagnateurs / responsables, il a été décidé qu’une enquête serait menée pour demander aux compagnons leurs compétences / disponibilités pour participer aux différentes tâches de l’ESCR.

En octobre 2015, cette enquête a permis de bâtir la collégialité qui m’appela à coordonner l’ensemble, soutenu par une équipe. En parallèle, Annick Nony fut appelée comme assistante. Ce schéma a été accepté par l’équipe Service de la Communauté nationale, qui  confirma mon rôle de responsable.

Répondant à un appel, j’ai accepté cette mission. « C’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. » Jean 21,18. Cette parole reçue m’entraine à vivre la mission comme disciple, compagnon et serviteur. Ayant eu des responsabilités au sein de l‘Eglise charentaise, je vis cette mission autrement car la parole circule davantage. Je dois obtenir  un consensus le plus large possible. Il s’agit de prendre le temps, la bonne distance aux décisions à prendre et ne pas être dans l’urgence.

Ainsi, dans nos travaux de l’équipe gestion, c’est ensemble après discernement sous le regard de Dieu qu’un acte est posé. Lors de la préparation de notre week-end, nous avions plusieurs pistes et après un délai de réflexion et de prière, c’est finalement le thème de l’Ecoute qui fut évident. J’apprends ainsi l’humilité, une humilité constructive.

La collégialité s’affine par la mise en place de commissions :

  • Gestion de la Communauté, pour la préparation des journées et week-end
  • Commission formation, pour réfléchir aux besoins (Projet d’une retraite de 3 jours selon les Exercices). Assurer le déroulement des week-ends de formation
  • Mise en place d’un groupe « Prière » pour la Communauté
  • Commission finances
  • Secrétariat, fichier

Ma mission est de coordonner l’ensemble, de solliciter des compagnons et d’animer la commission gestion.

Lors d’une relecture en mai, la collégialité semble nous faire déplacer de  « consommateur » à « acteur » et nous rendons grâce pour :

  • des croissances personnelles, des compagnons sont passés de « généreux » à « disponibles » pour le service,
  • la croissance communautaire, où un « nous » se construit ; lors du week-end sur  l’ECOUTE cher à notre spiritualité, nous avons eu un sentiment plus fort de faire « corps », en étant plus attentifs et fraternels.
Le moine aux grandes oreilles qui a servi de fil rouge lors du week-end sur l’écoute
Le moine aux grandes oreilles qui a servi de fil rouge lors du week-end sur l’écoute

Nous avançons avec nos limites, notre péché personnel et communautaire, la bienveillance entre compagnons est là, ainsi que la correction fraternelle. Nous n’hésitons pas ainsi à avouer nos limites humaines, nos erreurs aussi, dans la bienveillance pour que chacun(e) puisse se sentir libre. Nous mettons ainsi notre confiance dans la miséricorde du Seigneur.

La collégialité se poursuit avec une attention croissante entre les compagnons. Appelant deux compagnons, nous organisons la rentrée sur le thème : « Contempler le monde tel que Dieu l’aime ».

Une secrétaire a été appelée pour la commission gestion. Faisant les comptes-rendus, j’avais tendance à  extrapoler. Ce que me fit remarquer notre assistante avec bienveillance et cela m’a permis d’être plus à l’écoute. Nous apprenons ainsi à nous ajuster pour mieux répondre ensemble au projet de Dieu.

Conscients des grâces reçues, de la certitude que le Seigneur est là, nous poursuivons, dans la paix, notre route. Celle-ci est balisée par la spiritualité ignacienne l’appartenance à la Communauté de Vie Chrétienne et je découvre ma mission à fur et à mesure que je la vis. Elle me procure de la joie et me déplace souvent apprenant à faire communauté et à penser en « nous ».

C’est une expérience spirituelle, humaine qui me relie davantage à  Dieu et qui me relie aux compagnons. Je peux les bénir au nom du Seigneur pour leur diversité, leur charisme et leur écoute. Ensemble, nous pouvons oser et ce témoignage est le fruit de la bienveillance de mes compagnons.

Michel, responsable de la Communauté Charentes Périgord

Mots-clés :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer